Vitamine J

Qui a cru à ce qui nous était annoncé ?

Qui a cru à ce qui nous était annoncé?

«Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l’Éternel? Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas.»
‭‭Ésaïe‬ ‭53:1-3.

Une faible plante, un rejeton, sur qui l’on jeta l’opprobre et l’infamie, dont on détourne le visage…

Et pourtant le Père était avec lui et en lui, et il devait mourir…MOURIR !!!!

Vous ne me lisez pas bien : Jésus est MORT À LUI-MÊME ! Chaque pas d’obéissance l’on conduit à cette mort afin de vivre, ni par force ni par puissance mais par l’ESPRIT DE L’ÉTERNEL.

Combien supporteront ce chemin de rejet de souffrance, de solitude devant le Père ? Combien accepteront de mourir à leur vision. Mourir à ma vision pour recevoir SA Vision cela m’est arrivé trop de fois en 33 ans…. Mourir à ma petitesse pour que SA grandeur puisse paraître… sans l’amitié intime du Saint-Esprit sur moi et en moi, je ne pourrais passer de telles épreuves. Vivre pieusement en Jésus-Christ produit tellement d’ennemis !

La circoncision de notre cœur est loin d’être indolore. Tant que vous le lisez dans la bible, cela vous laisse songeur, mais quand le couteau pénètre votre âme jusqu’au cœur, vous oubliez toutes vos théories en la matière. Tout ceci EST RÉEL.

L’appel de Dieu sur une vie est toujours attachée à la souffrance car ici bas nous sommes dans la vallée de l’ombre de la mort, mais SA HOULETTE ET SON BÂTON NOUS RASSURE. Le manteau de la Justice nous fait vivre dans sa gloire.. Ho ! comme Dieu est bon !

Mon frère ma sœur, quoi que ce soit que tu vives aujourd’hui, sache qu’il t’aime encore, que tu es précieux précieuse pour lui, il a versé son Sang pour toi, il t’a racheté(e) et il vient te consoler, et il te dit « toi, viens et suis-moi, je vais te faire connaître ce que mon Père m’a fait connaître ».

La première chose que Jésus a reçu du Père en sortant de l’eau, c’est L’AMOUR DU PÈRE… Recevez ! Cela vient d’en-haut. Et le plus haut du « en-haut » est en NOUS ! Si du moins Christ est en vous.

Rémy BAYLE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.