Vitamine J

La vanité de ce siècle me laisse pantois.

la vanité de ce siècle me laisse pantois.

La vanité de ce siècle me laisse pantois.

La vanité de ce siècle me laisse pantois. L’apôtre Paul ne voulait savoir qu’une seule chose… JÉSUS-CHRIST, ET JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ.

Cet homme avait compris que toute sa religion n’était que vanité. Il avait compris qu’aucun de ses exploits, aucun de ses échecs, rien, non rien ne pouvait rivaliser avec LA PUISSANCE DE LA RÉSURRECTION.

Nos pavaneries, nos discussions à l’emporte-pièce, nos chamailleries religieuses inutiles, nos « témoignages » qui n’ont plus de vocation que de nous satisfaire plutôt que de l’annoncer, lui…

Nos plaintes, nos langueurs, le rejet ou les flatteries, les richesses ou la pauvreté, la beauté ou la laideur en fonction des goûts et des couleurs… Mon Dieu merci que ce monde passe avec ses convoitises, mais que celui qui fait ta volonté demeure éternellement…!!

Rien, aucun nom de ministère, ni aucune vision, aucune dénomination aussi pompeuse soit-elle ne pourraient être comparés à Jésus, à sa croix, et la PUISSANCE DE LA RESURRECTION.

Bientôt 33 ans que je marche derrière le Maître. Tout converge vers cette puissante expérience d’être fondé sur le ROCHER QUI A VAINCU LA MORT.

Christ est ma forteresse. Les critiques, les applaudissements, les tentatives de séduction intéressées… tout est englouti, tout disparaît dans ce puits de Gloire.

Il ne s’agit que de Jésus sus-Christ, de le connaître lui, de le connaître dans sa passion, de le connaître par le Saint Esprit… il ne s’agit que de lui, il ne s’agit pas de « mon » ministère, je n’ai pas de ministère, ces choses saintes sont à lui, je ne m’appartiens même plus, je suis son ouvrage en Jésus-Christ…

Un jour nous mourrons, nous quitterons ce monde et ses vanités ridicules. Dieu a en abomination ce qui aux yeux des hommes est splendide, mais ce qui est méprisé par l’homme, voilà souvent ce qui attire notre Dieu.

Oui les endroits repoussants dans le monde sont la cachette où Dieu se laisse trouver, car il a été CRUCIFIÉ pour que les ténèbres soient illuminées de son amour et de la gloire de sa résurrection. Je crois que l’endroit le plus repoussant du monde est notre mauvais coeur humain.

« Le coeur de l’homme est méchant et tortueux, qui peut le connaître ? Moi, dis l’Eternel, je sonde le coeur et les reins. Je vois les jalousies, les convoitises, les complots contre le juste, je discerne vos motivations sous vos sourires fabriqués de vos blessures mal soignées, et je veux descendre dans tes profondeurs pour te guérir ma fille, mon fils, car tu es à moi, tu m’appartiens, dit ton Dieu maintenant !!».

Mon école biblique à moi, ce n’est pas la guerre des mots savants théologiques, mais c’est que les racines de mon esprit soient pleinement plongées en Christ… Christ en moi, l’espérance de la Gloire.. voilà la substance de ma prédication.

Un feu vient, la gloire de Dieu va se manifester, mais trouvera-t-il des adorateurs qui ne mettront pas leurs mains humaines sur cette gloire ?

Paul avait compris quelque chose… il ne s’agit que de Jésus-Christ CRUCIFIÉ.

Que l’armée des prédicateurs PRÊCHENT ainsi sans relâche. Le temps est si court.

«Pour moi, frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n’est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.» 1 Corinthiens‬ ‭2:1-2‬ ‭

Bénédictions à tous

Rémy Bayle

 

decouvrez l’île de Patmos et venez y vivre une percée pour votre vie :

https://feuetgloire.com/evenements-a-venir/patmos-2018-conference-apostolique-prophetique-10-13-mai/