Vitamine J

Père de substitution ou fils d’adoption ?

Des pères de substitution donnent des fils de substitution. Des pères d’adoption donnent des fils d’adoption.

Le fils de substitution, à l’instar du cadet et de l’aîné de la parabole de Luc 15, a une relation torturée à l’héritage. On y rencontre de la déloyauté, l’amertume, le rejet, le soupçon, le reproche, l’hypocrisie, la trahison, les calculs, la solitude, l’impatience, le désespoir… etc Le fils d’adoption, le devient par l’action puissante de l’Esprit d’adoption. On y rencontre une loyauté tranquille, la reconnaissance, l’appartenance, la confiance tendre, la fidélité, la vision, la persévérance dans l’enseignement apostolique, la communion fraternelle, la fraction du pain et l’unité dans la prière.

Fils d’adoption ou de substitution 

Chaque terme peut faire l’objet d’une étude complémentaire. Je vous laisse y réfléchir. Sur les 12 de Jésus-Christ, voici les deux extrêmes : Fils d’adoption : Jean qui posait sa tête sur la poitrine de Christ et resta au pied du bois de la croix. Fils de substitution : Judas qui a calculé au sens propre comme au sens figuré et a fini au pied d’un autre bois. Entre ces deux extrêmes, les autres au milieu, qui n’ont été guère plus aimables dans leurs attitudes de cœur… et pourtant Jésus a continué à les aimer.

Pose ta main sur ton coeur et prie avec moi : 

Tendre Père, merci pour le sang de ton fils Jésus-Christ par lequel je suis racheté, pardonné, purifié, justifié et sanctifié. Je reçois l’Esprit d’adoption et je veux être ton enfant d’adoption sans restriction. Au nom de Jésus ! Amen !

#CheminApostolique

#Discipolat

Rémy Bayle


 Les Vitamines J : Sois un conquérant !
Évènement : Soirée spéciale célibataires 
Découvre l’École de Consolidation de la MPN France
ut ut accumsan luctus tempus dictum
X