Evenement passé

Vision G12 Conférence de multiplication – le 30 Avril et 1er Mai à Paris

vision g12 conférence de multiplication

vision g12 conférence de multiplication

Jésus n’a pas pas dit de faire des églises mais des disciples. C’est merveilleux de savoir que Jésus-Christ n’a pas changé d’avis. Il a ordonné aux premiers 11 disciples de faire des disciples.

Dans cette belle conférence, vous rencontrerez des hommes et des femmes qui brûlent d’un feu nouveau et ancien. Nouveau car l’Esprit de Dieu ramène son Église aux sources du ministère de Jésus : 12 disciples. Un gouvernement de 12 disciples formés à la stature de Jésus lui-même. L’ADN de cette onction est là. Ancien car il n’y a rien de nouveau sous le Soleil de Justice. Jésus ne change pas. Il n’a pas changé. Il ne changera pas. Son envoi en mission est remplit de sa puissance pour l’accomplir, mais cette puissance est alignée dans sa stratégie.

Il est vrai que d’avoir 12 disciples et de les amener dans la plénitude du ministère, est plus plausible à réussir comme mission, que d’être le pasteur de 1000 personnes à la fois…

“Deux ministères moururent le même jour. Le premier arrive devant le Père :

Voici mon église de 80 âmes Seigneur. Plusieurs sont partis, d’autres sont restés. Voici mon fruit pour toi depuis 50 ans..

L’autre arrive devant le Seigneur “montre ton fruit pasteur”… L’homme se retourne et dit que mes 12 se lèvent , puis les 12 de mes 12, et les 12 des 12 de mes 12… Et une multitude se présente devant le Seigneur par centaine…”

Moi même après avoir travaillé à l’évangélisation depuis 30 ans, le Seigneur m’a demandé où était mes disciples. Et malheureusement j’en avais aucun. J’ai inspiré un grand nombre de prédicateurs, certes. J’ai emmené des milliers de gens à croire en Jésus, c’est certains, peut-être des centaines de millier. Mais avoir des disciples est une autre dimension.

Je bénis vraiment le Seigneur de m’avoir donné de rencontrer des gens enracinés dans la Vision G12. J’en avais entendu tellement de mal. Mais vous savez, lorqu’on vous dit du mal d’un ministère ou d’une vision, bien souvent c’est à cause du fait qu’il dérange le Prince des ténèbres qui lui est le champion de la médisance et de la calomnie.

Pourtant Christ a dit de juger un arbre aux fruits qu’il porte. Je vous invite à venir voir vous même.

Rémy Bayle