Vitamine J

L’apôtre Mouchoir veut nous apprendre quelque chose

L'apôtre Mouchoir veut nous apprendre quelque chose

L’apôtre Mouchoir veut nous apprendre quelque chose

L’apôtre Mouchoir veut nous apprendre une chose, sinon on ne parlerait pas de ses exploits dans le nouveau testament !

Combien de pasteurs blancs français, là, qui devraient être trop jaloux de l’apôtre Mouchoir !? Vraiment !!!

Certains en 50 ans de ministère n’ont même pas produit un seul de ces miracles dont l’apôtre Mouchoir fit preuve. Haaaaa ! Nous avons ici un cas d’école, mais ce n’est que pour ceux qui sont enseignables… pour ceux qui peuvent entrer dans la même dimension que celle de l’apôtre Mouchoir…

Quelle était la particularité de l’apôtre Mouchoir ? Avait-il fait une école biblique ? Était-il reconnu et reçu dans les pastorales mondaines ? Avait-il fait un long jeûne de consécration ? Avait-il fait une offrande massive à un prophète , laissé tous ses biens pour suivre le Maître ?… Non rien de tout cela… Même pas une émotion, pas même une volonté… juste un chiffon dans la main d’un autre comme son cousin apôtre Torchon qui essuya les pieds de 12 apôtres par les mains bientôt clouées sur le bois pour que nous servions un jour aussi à SA Gloire.

La puissance est dans un torchon d’humilité et de service.

La différence entre des milliers de pasteurs et lui, c’est que l’apôtre Mouchoir ne s’appartenait pas à lui-même mais il était la propriété de l’apôtre Paul. Or l’apôtre Paul lui-même ne s’appartenait pas non plus à lui-même, mais à Christ comme Christ est à Dieu.

Le ministère de miracles de l’apôtre Mouchoir n’était pas « SON » ministère mais celui qui coulait dans la vie de l’apôtre Paul. C’était LA VISION DE JÉSUS DANS LE CORPS.

C’est pourquoi les disciples de Paul coulaient dans la même puissance que leur leader… Relisez bien Actes 19…

Nous appartenons en vérité à un seul ! Dieu notre Père, par son Fils Jésus-Christ qui nous a rachetés par son Sang et sanctifiés par le Saint Esprit. Mais beaucoup s’appartiennent à eux-mêmes et deviennent frustrés et jaloux, pleins d’épines et stériles pour le Royaume et en colère contre les apôtres Mouchoir. En vérité ce qui résiste en nous à son règne, c’est ce que nous gardons pour nous.

L’onction apostolique qui était sur Paul débordait et cherchait des disciples, des vases d’honneurs pour la multiplication, mais n’en trouvant pas assez, même les mouchoirs ont commencé à « crier ». Et en deux ans toute l’Asie mineure fut secouée par l’évangile !!!

C’est la raison pour laquelle ce puissant leader disait :

«Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.» 1 Corinthiens‬ ‭11:1‬

Jésus est venu en disciple, il ne s’appartenait pas… et l’onction qu’il a reçue du Père, il nous l’a donnée pour peu que nous l’imitions à notre tour.

«Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée …/…» Jean‬ ‭17:22‬ ‭

Il y a communication dans cette appartenance !

«Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi…/…» Jean‬ ‭17:24‬ ‭

« Ceux que tu m’as DONNÉS »…

Avez-vous été donné ?… Je sais que je touche ici un point très sensible à la culture indépendantiste française où tout le monde est son propre roi et ne veut rendre des comptes à personne.

Cependant le discipolat est une communication de l’onction apostolique et prophétique. Si vous vous connectez à une source vive bien branchée, vous porterez beaucoup de fruits, mais si vous vous connectez à une source coupée de la Tête, vous finirez dans un affreux désert religieux.

C’est tout le sens de Jean 15. Si vous êtes le fruit d’un sarment bien émondé, vous recevrez sa même nature et devenez à votre tour un sarment bien émondé et qui multiplie les disciples donc des leaders!

Vous attirez ce que vous honorez, vous repoussez ce que vous critiquez.

Êtes-vous prêt pour une vague de miracles extravagants ? Pour une percée et une accélération dans la moisson?

Toi viens et suis moi.

Rémy Bayle

Témoignage de guérison miraculeuse par l’apôtre Foulard 🙂 https://feuetgloire.com/audios-videos/ile-maurice-temoignage-de-guerison-dune-anemie-cerebrale-par-un-linge-de-priere/