Vitamine J

Abel ou Caïn ? Ou une offrande sonnante et trébuchante

abel ou caïn ? ou une offrande sonnante et trébuchante vitamine j

abel ou caïn ? ou une offrande sonnante et trébuchante vitamine j

 

L’adoration « sonnante et trébuchante » provoque toujours quelque chose dans les cœurs.

Un Abel s’est levé et adora l’Eternel avec une offrande sanglante de grande valeur à ses yeux. Il offrit son plus bel agneau et en tant que Berger devait avoir une puissante relation de coeur avec cet animal. Il adora avec une offrande qui trouva la faveur divine.

Mais cette dimension de générosité qui œuvre dans la gloire a aussi levé un Caïn meurtrier, jaloux et frustré au point qu’il tua l’adorateur extravagant.

Caïn, le légumiste était peut-être très fier de son « mérite », de la sueur de son labeur, mais Dieu n’a pas reçu cette offrande « payante ». Le coeur qui était derrière à d’ailleurs été mis à la lumière par le service des offrandes à l’aube de l’humanité déchue.

Le service des offrandes est vraiment le moment où Dieu regarde les coeurs .

«Jésus, s’étant assis vis-à-vis du tronc, regardait comment la foule y mettait de l’argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup.»
‭‭Marc‬ ‭12:41‬ ‭

Si si ! Le Seigneur porte un jugement sur l’attitude de notre coeur au moment des offrandes 😉

Bon, Caïn pensait épater Dieu avec ses poireaux et il s’est présenté avec une sorte de mérite. Les gens qui pensent que tout marche au mérite risque de passer à côté de la grâce.

Abel a adoré en état de grâce. L’agneau qu’il a offert à Dieu préfigura la plus grande offrande de toute l’histoire de l’univers : celle du don du Fils de Dieu, l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde… amen !

Caïn était tourné sur lui-même et son offrande, Abel avait les yeux fixés sur le Dieu de gloire. Caïn était plein de convoitise et de meurtre, Abel était plein de générosité et de foi. Certainement il adora avec la dîme du troupeau. Les premiers sont au Seigneur.

En vérité j’ai remarqué que l’adoration généreuse et prophétique provoque toujours ces deux faits :

1/ la faveur divine se manifeste tangiblement sur ceux qui donnent sans que la main droite sache ce que la gauche a fait. C’est à dire, ils ne sont pas calculateurs mais adorent d’un coeur pur et plein d’honneur.

2/l’esprit qui anima Caïn se lève pour faire taire ce bruit de bénédiction… no coment

Posons-nous honnêtement la question : sommes nous des Abel ? Des Caïn ? Un peu des deux ?

Soyons très honnêtes.

C’est entre toi et Dieu.

Rémy Bayle